Camille Fallet

Le paysage dans la photographie, Artothèque du SAN ouest Provence, Miramas 2014 - commissariat d'exposition

L'exposition présente le fonds des commandes photographiques réalisées par Lewis Baltz, Gabriele Basilico, John Davies et Jean-Louis Garnell à Fos-sur-Mer, de 1986 à 1994. En regard de ces œuvres acquises par l’Artothèque de Miramas est révélé un inventaire non exhaustif des pratiques photographiques contemporaines qui enquêtent sur les paysages des Bouches du Rhône. Ces documents regroupent les photographies de Sylvain Maestraggi, Philippe Conti, Pascal Grimault, David Giancatarina, Giacomo Furnatello, Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth, l'Atlas Metropolitain de l'ENSA de Marseille et SITe sous forme d’impréssions sur tables.

L'exposition "le paysage dans la photographie, un état des lieux" à l'Artothèque du SAN Ouest Provence provient d’une proposition de sa directrice, Béatrice Béha, de porter mon regard sur le fonds des commandes photographiques de Fos-sur-Mer. Il s'agissait de valoriser ces photographies dans la perspective de leur patrimonialisation. Ce fonds photographique fut initié dans les années 90 par le centre culturel Marcel Pagnol puis porté par l'association Fos Action Culturdans le cadre des 30 ans de la zone portuaire et industrielle de Fos. Pour se réaliser ce projet à reçu le soutient de la DRAC-PACA, de la DAP de la Région PACA, du CG13, du SAN Ouest Provence et de la ville nouvelle de Fos. Ce fonds fut constitué par l'achat en 1994 de l'oeuvre Fos - Secteur 80 de Lewis Baltz, puis entre 1994 et 1996 par la commande de travaux photographiques sur la ville de Fos à John Davies, Jean Louis Garnell et Gabriele Basilico. A l'occasion de l'édition du catalogue "Fos nature d'un lieu" qui rassemblait pour la première fois une synthèse globale du fonds photographique, Bernard Lamarche Vadel écrivit "... le travail collectif réalisé à Fos sur mer est et restera probablement longtemps exemplaire". Ce fonds est aujourd'hui représentatif des problèmes constitutifs aux commandes et missions photographiques dont le but est de créer des représentations paysagères, il manifeste toute la difficulté de faire vivre les fonds constitués. C'est le cas pour la mission photographique de la DATAR à propos de laquelle on peut légitimement s'interroger quand à sa visibilité et à la politique mené pour ce fonds aujourd'hui. C'est également le cas de la commande photographique sur des monuments de Provence, qui a finit dispersé et vendu aux enchères en 2013. Pourtant, dans le cas du fonds de Fos, c'est le postulat d'initier un fond par l'acquisition d'une oeuvreexistante qui est exemplaire. Fos - secteur 80 est le résultat d'une proposition faite par Lewis Baltz à la mission photographique de la DATAR en 1984. L'acquisition de travaux existants permet des enquêtes photographiques souvent plus efficientes que celles réalisées dans le cadre de commandes. Aussi, est montré conjointement un extrait du travail de 1978-1979 réalisé par Fabrice Ney sur la ville nouvelle de Fos sous formes d'oeuvres murales. L'ébauche d'un inventaire photographique d'enquêtes sur les paysages des Bouches du Rhône est également présentée sous forme de documents sur table. Ce sont des travaux de Sylvain Maestraggi, Philippe Conti, Pascal Grimaud, David Giancatarina, Giacomo Furlanetto, Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth, de l'Atlas Métropolitain de l'ENSA-Marseille ainsi qu'un historique des travaux de SITe. Le choix d’exposer la valeure historique et patrimoniale des fonds photographiques de Fos-sur-Mer et sa mise en relation avec des enquêtes contemporaines, semblait particulièrement pertinent à l'heure où s'invente le territoire de la métropole.

72 paysage.002..jpg *Le paysage dans la photographie*, Artothèque du SAN ouest Provence, Miramas 2014 - **commissariat d'exposition**